Dec 21, 2013

La magie de la naissance

Ceux qui me connaissent ne serai-ce qu'un peu savent que j'adore Noël. J'aime sa féérie, sa magie. J'ai cru au père noël plus longtemps que beaucoup d'enfants, je sors ma musique de noël avant les magasins et je suis toujours aussi excitée à l'arrivée du temps des fêtes que les petits.

Noël pour moi, ce n'est pas juste la naissance d'un enfant il y a 2000 ans. C'est la naissance de tous les enfants. À chaque fois qu'un nouveau bébé s'apprête à naître, la même magie s'opère...

Ceux qui ont déjà assisté à une naissance l'ont peut-être sentie. Cette douce anticipation à l'approche du terme qui s'apparente à l'anticipation d'un enfant qui vois le mois de décembre arriver en grand. L'excitation aux premiers signes du travail, les dernières préparations frénétiques, cette énergie féérique qui entoure une maman qui s'apprête à donner la vie, qui la transforme en déesse.

Lorsque j'entre dans une chambre ou dans la maison d'une maman en travail, je ressens toujours cette belle énergie, forte, chargée de magie et d'émotion, qui remplit l'atmosphère, pareil comme on se sent, enfant, les derniers jours avant Noël, en regardant les lumières, le sapin décoré, et la neige tomber. Notre coeur s'emplit d'émotion, de magie, de féérie, d'anticipation pour ce qui s'en vient.

Lors de la poussée, l'énergie change, c'est fort, c'est puissant et électrique, comme le 24 décembre, on sait que c'est presque fini, et comme les enfants, on sais qu'il faut endurer le long et interminable souper du réveillon et les blagues des adultes qu'on ne comprend pas encore avant de pouvoir ouvrir nos cadeaux.

Et puis, le summum, la grande surprise, la naissance, le grand dévoilement. L'émerveillement des nouveaux parents à la naissance de leur poupon, l'énergie passe de électrique à sacrée; les premiers moments d'un enfant. On l'accueille, on l'admire, il n'y a plus que lui qui compte, la pièce s'emplit d'amour, quelques larmes de joie (ou beaucoup) sont versées. Pour moi, comme observatrice ou accompagnante,  l'émerveillement, la magie du grand dévoilement, c'est comme lorsqu'on se lève, enfant,  le 25 au matin et qu'on découvre les bas de Noël remplis de surprises, et qu'on continue à croire en la magie du père Noël (ou de la petite souris, ou St-Nicolas, etc). Bien sûr, de la persepectve de la maman, ce dévoilement est 10000X plus précieux et excitant que tout ça, l'arrivée d'un bébé c'est bien plus qu'un bien matériel emballé ou qu'un bonhomme barbu imaginaire.

Comme Noël, une naissance peut ne pas toujours être parfaite. Parfois ça ne tourne pas tout à fait comme on le souhaiterait, on ne s'est pas assez bien préparés, on se retrouve seule, on ne s'est pas entourés des bonnes personnes, ou des imprévus de dernière minute viennent tout bousculer le party. Pourtant, une fois terminé, on peut le guérir, faire la paix,  et on peut retrouver l'excitation l'année suivante, à la naissance suivante, c'est toujours un nouveau départ.

Pour moi une naissance, c'est tout ça. C'est la magie, l'énergie électrique et excitante, la frénésie, l'amour. N'est-ce pas amusant que la fête la plus magique (et probablement la plus célébrée) de l'année en soit une qui célèbre la naissance? Le fait que cette fête soit célébrée lors du solstice d'hiver, lors de l'annonce du retour à la lumière pour l'hémisphère nord est aussi intriguant, vous ne trouvez pas? Cette fête pour moi, ce n'est plus une fête religieuse. C'est la célébration de la vie, de l'amour, de la paix et de toutes les naissances passées et futures.

Alors, un très joyeux temps des fêtes à tous et à toutes, j'espère que vous passerez de beaux moments entourés de ceux que vous aimez!

À la prochaine!

imagee: http://www.enceinte.com